mercredi 2 décembre 2015

Le sport remplace le régime

sport


Coucou les pantouflards sportifs !
Aujourd'hui je n'ai pas envie de faire un bilan du mois. Je continue mon sport comme je vous l'ai décrit ici et ici, puis le jeudi je fais deux cours collectifs à la suite. Le poids je ne sais pas trop où j'en suis, si j'ai un peu perdu ou un peu pris à cause du muscle, j'ai l'impression d'être stable et pour le moment ça ne me dérange pas. Je suis bien dans mes fringues et c'est ce qui compte.


Aujourd'hui j'ai plutôt envie de vous dire pourquoi j'ai choisi le sport à la place du régime. C'est vrai que le régime est un bon moyen de perdre du poids si on le suit à la lettre et qu'on ne fait pas trop d'écart. Mais le meilleur moyen en réalité est une alimentation seine et équilibrée accompagnée de sport.

Au vu de ma croissance assez rapide quand j'étais petite, le médecin a toujours dit que je serai grande comme père. Mais la vie en a décidé autrement et ma croissance s'est soudainement arrêtée. J'ai donc toujours était petite avec quelques formes, au contraire de ma sœur qui est plus grande et qui à la taille mannequin. Merci à mon organisme si bien fait de prendre quelques grammes dès que je vois un gâteau en vitrine...

Quand j'avais 16 ans j'ai décidé de faire un régime. Je suis donc allée voir une nutritionniste (autant faire les choses bien). J'étais tellement motivée que j'ai suivi à la lettre ce qu'elle m'avait préparé et sans grandes frustrations (oui à l'époque je ne sortais pas autant avec les copines, donc pas de tentation goûter ou restaurant). En 2 mois j'avais perdu 8 kg et j'ai pu passer à la phase stabilisation. J'avais le ventre plat (quel plaisir de passer sa main sur le ventre et de se sentir bien) ! Et quelle joie de refaire toute la garde robe et de passer du 40 au 36 ! Pendant environ 2 ans je n'ai pas vraiment bouger. Puis est arrivée la première année de médecine, où t'as tes fesses assises toute la journée parce que tu ne fais rien d'autre que bosser... Progressivement j'ai commencer à reprendre petit à petit et en 2 ans j'ai pris plus de poids que ce que je pesais avant d'avoir fait mon régime...
J'ai eu quelques problèmes personnels pendant cette période qui ne m'ont pas aidé, je n'avais pas envie de faire de régime, j'étais comme ça un point c'est tout. Puis un jour je ne me supportais plus, alors j'ai essayé de recommencer un petit régime mais au bout de 4 fourchettes des courgettes bouillies ou de la purée de brocoli j'avais envie de vomir. Ça ne passait plus, je n'y arrivais plus. Mon psychisme à fait un blocage à tout régime, m'empêchant d'avaler ces mets délicieux sans saveurs.
Puis j'ai commencé à penser au sport en salle, ça a fait son petit chemin puis je suis allée voir et je me suis inscrite. En licence de psychologie j'avais beaucoup de temps pour moi du coup j'y allée très souvent (4 à 5 fois par semaine). Petit à petit je voyais mon corps diminuer d'épaisseur et en environ 1 an j'ai perdu 10 kg ! Je n'avais pas de frustration, je me faisais plaisir, j'étais bien.

Depuis j'ai toujours continué le sport, je suis toujours dans la même salle. Je fais un peu le yoyo mais ça ce sont surtout les vacances qui sont fatales pour moi... Je continue de manger les repas de ma mère, de me faire plaisir. C'est vrai que ces derniers temps j'ai l'impression de stagner. Il me faudrait une alimentation un peu plus équilibrée. Les repas de ma mère sont beaucoup à base de gratin, féculents, plats en sauce mais je ne vais pas lui demander de me faire un repas spécial et j'avoue que j'ai la flemme de me faire à manger. Donc pour le moment je continue mon sport et si je ne perds pas au moins je ne prends pas.

Grâce au sport aucun aliment n'est éliminé. C'est le grand piège des régimes, quand on enlève un type d'aliment et qu'on le réintroduit dans son alimentation on prend 2 fois plus qu'avant parce que notre corps  a été en carence et le stocke plus pour le garder. Le problème de tous ces régimes miraculeux (Dukan et compagnie), c'est qu'une fois le poids voulu atteint il ne faut que très peu de temps pour prendre le double à cause de ces carences alimentaires. Il faudrait donc faire un régime à vie...
L'avantage du régime que j'avais fait c'est qu'il n'enlevait aucun ingrédient, j'avais de la viande, du poisson, des féculents, des légumes et du sucre (à faible dose, surtout dans les fruits). Mais il faut être rigoureux, et pour faire un régime il faut cuisiner soi même ! C'est difficile de demander un repas sur mesure dans une famille... Le jour où je partirai de chez mes parents, je pense qu'on mon alimentation va un peu changer et ça pourra peut-être m'aider dans mon équilibre.

Aujourd'hui je dis au revoir au régime et bonjour au sport. Le sport est beaucoup plus sain pour la santé. Maintenant il faut savoir trouver votre juste équilibre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire