vendredi 13 mai 2016

Le garçon en pyjama rayé


Aujourd'hui je voudrais vous parler du film Le garçon en pyjama rayé, que j'ai vu hier soir par hasard. Si je le partage avec vous, c'est parce que je trouve ce film très touchant et bouleversant. Ce matin en me réveillant j'y pensais encore et ma mère m'en a encore reparlé, c'est dire. L'image est belle, tout est en subtilité, sans violence visible.

Je l'ai regardé par hasard parce que ma mère à vu le programme télé et a voulu le regarder. Je me suis donc installée sans savoir de quoi il s'agissait. Il est malheureusement passé sur Sister, pas la plus importante des chaînes télé quoi, et c'est bien dommage parce que ce film mérite amplement plus.

Le synopsis : Pendant la seconde Guerre Mondial, une famille, dont le père est haut placé, déménage dans une maison à côté d'un camps de concentration dont le père va s'occuper. Le petit garçon croit qu'ils vivent à côté d'une ferme et veut aller jouer avec les enfants rayés qu'il voit au loin par sa fenêtre. On lui interdit de sortir du jardin mais mu par son désir d'aventures il va se faufiler à travers une fenêtre et va arriver jusqu'aux barrières du camps de concentration. Là, de l'autre côté, il va rencontrer un petit garçon de son âge qui va devenir son ami. Après l'avoir trahi une fois, il va vouloir se racheter et aider son ami.

Pourquoi j'ai tant aimé ce film : Il y a pleins de films sur cette guerre, mais celui là est sans véritable violence apparente. On voit la guerre à travers les yeux innocents et naïfs d'un petit garçon de huit ans, qui ne comprend pas ce qui passe et qui n'a aucune idée de la guerre. Les discours des adultes et du précepteur ne lui font pas vraiment sens et ne comprend pas ce qu'il se passe derrière les fils barbelés où se trouve son ami. Il lui propose de venir chez lui et de jouer avec lui car il ne sait pas qu'il est enfermé. Son désir si fort d'être un explorateur va lui faire transgresser les barrières, notamment après que son précepteur lui ai dit "Si tu rencontres un juif, tu seras le plus grand des explorateurs."
Dans ce film on se rend également compte de la naïveté des allemands, notamment avec la mère, en ce qui concerne ces camps, à cause des films de propagande et des discours. On voit également le lessivage de cerveau que l'on fait aux enfants avec les leçons et ce qu'on leur apprend à l'école. Bien qu'on sache déjà tout ça, le voir est toujours plus frappant.
Pour moi ce film est d'une grande beauté et je vous le recommande fortement.
Bien évidemment je ne vous ai pas tout raconté pour que vous ayez le plaisir de le regarder.

Dans ce film, on peut s'y retrouver avec les problèmes actuels. Le plus choquant c'est que des hommes intelligents et qui connaissent cette histoire reproduisent le même schéma. Je ne vais pas débattre là dessus ici, ce n'est pas le propos et l'endroit n'est pas approprié, mais tout ça fait réfléchir.

C'est un film de Mark Herman, sorti en 2008.
En tout cas, une fois encore Regardez-le !

2 commentaires:

  1. Merci pour ce partage il y a possibilité que je le regarde

    RépondreSupprimer